Cantine scolaire à l’Epp Kpétou /Comè : Un jardin écologique pour promouvoir un comportement sein en milieu scolaire et …

Dans l’enceinte de l’Ecole primaire publique Kpétou groupe B dans l’arrondissement d’Agatogbo commune de Comè, se dresse un jardin écologique en soutien au Programme national d’alimentation scolaire intégré (PNASI). Une initiative de l’école pour promouvoir un comportement sein en milieu scolaire et au sein de la population.

Une production biologique. Telle est l’option faite par l’Ecole primaire publique Kpétou groupe B dans l’arrondissement d’Agatogbo commune de Comè à travers son jardin scolaire. Une initiative qui vient en appui au programme gouvernemental des cantines scolaires.  Dans le jardin scolaire de l’Ecole primaire publique Kpétou, pas de pesticides ni d’engrais chimiques. Cette méthode de production agricole vise à respecter les systèmes et cycles naturels, maintenir et améliorer l’état du sol, de l’eau et de l’air, la santé des produits de ce jardin et les animaux ainsi que l’équilibre entre ceux-ci. Tout est naturel. En effet, aux dires de la directrice Mme Médéssè Antoinette Hounsounou , pour le repas des enfants, l’école achetait au marché. C’est pour s’assurer de la bonne qualité des produits sans engrais chimiques ni de pesticides que consomment les enfants que l’école a mis en place, ce jardin avec l’accompagnement de ses partenaires. Mais avant, l’école a bénéficié d’une formation en la matière. Étendu sur environ 700 m² , le jardin biologique de l’Epp Kpétou B est une initiative de l’école qui vient en soutien au programme des cantines scolaires.
Le choix de la production bio est pour permettre aux enfants aux 278 enfants inscrits de manger bio et de promouvoir le comportement sein en communauté à partir du milieu scolaire.
Dans ce jardin, l’on découvre une diversité de légumes riches en nutriments et bénéfiques aux enfants en croissance… Les légumes provenant de ce jardin, sont utilisées dans la cantine scolaire. Elles agrémentent les repas servis aux enfants dans l’établissement. « L’impact de ce jardin dans le fonctionnement de la cantine est énorme. Non seulement, nos enfants mangent bio mais également, nous économisons, depuis des mois, les sous qu’on utilisait pour aller acheter ces légumes au marché pour faire autre chose en faveur des enfants.  », raconte Mme Hounsounou. « La vision de l’école est de passer à une forte production des mois à venir. Le surplus des légumes produites, après consommation par les enfants sera vendu afin de faire gagner d’argent pour le fonctionnement des cantines. », souligne la directrice.

Victorin FASSINOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *