Ceg1 Abomey-Calavi : Mufeld, Assolud-Bénin et Dictée Solidaire mettent en terre des plants de Gmerina arborea (Une action qui lance les activités du Projet « Juin Vermeil, Mois de la drépanocytose  » visant la lutte contre la drépanocytose)

 

L’Association Mains Unies des Familles Engagées dans la Lutte contre la Drépanocytose (MUFELD), la Dictée Solidaire et l’Association de Lutte Contre la Drépanocytose au Bénin (ASSOLUD-BENIN) mènent dans ce mois de juin une vaste campagne de communication et d’actions communautaires relatives à la lutte contre la drépanocytose, en passant par le maintien d’un cadre de vie sain. Ceci dans le cadre de leur commun projet « Juin Vermeil, Mois de la drépanocytose ». Le lancement officiel des activités de cette initiative a été fait le samedi 1er juin 2024, au détour d’une activité de la mise en terre des plants d’arbre. C’était au Ceg1 d’Abomey-Calavi.

Des plants de l’espèce Gmerina arborea mis en terre au Ceg 1 d’Abomey-Calavi. C’est par cette activité que l’Association Mains Unies des Familles Engagées dans la Lutte contre la Drépanocytose (MUFELD), la Dictée Solidaire et l’Association de Lutte Contre la Drépanocytose au Bénin (ASSOLUD-BENIN) ont lancé leur campagne de communication et d’actions communautaires relatives à la lutte contre la drépanocytose à travers le projet « Juin Vermeil, Mois de la drépanocytose ». Une opération déroulée sous l’égide du Responsable de la Section Communale des Eaux, Forêts et Chasse d’Abomey-Calavi, le Capitaine Abel Ahouandjinou. En effet, pour les trois associations, la qualité du cadre de vie joue un rôle important dans le soulagement des symptômes des personnes atteintes de drépanocytose. Aussi, la plantation d’arbres, en particulier, offre une multitude d’avantages qui peut contribuer à améliorer de manière significative le quotidien en dehors du paysage esthétique créé. La plantation d’arbres symbolise l’espoir et la vie malgré la maladie.
Dans son mot, le président de ASSOLUD-BENIN a fait savoir que la plantation d’arbres symbolise l’espoir et la vie malgré la maladie. « ..Lors de la photosynthèse, les arbres produisent de l’oxygène dont a besoin le corps humain et, à leur tour absorbent le dioxyde de carbone extrait des organes et des tissus. Malgré que sa forme soit anormale chez les personnes atteintes de la drépanocytose et dont les poumons peuvent être particulièrement sensibles, l’hémoglobine joue un rôle crucial dans ce processus vital : celui du transport de ces différents gaz. De plus, les espaces verts favorisent une meilleure qualité de l’air et réduisent les températures ambiantes, créant ainsi des environnements plus confortables pour ceux qui souffrent des effets de la chaleur et de déshydratation sur leur santé. Enfin, la présence d’arbres et de verdure dans les espaces urbains a démontré des effets positifs sur le bienêtre mental et émotionnel des êtres vivants. En investissant donc, dans la nature, nous investissons dans la santé et le bien-être de toute notre communauté. », a expliqué le président de ASSOLUD-BENIN, Hermann LANGBENON.
A l’instar, de Mme Hélène Olossoumaï députée à l’Assemblée Nationale, du Chef d’Arrondissement central d’Abomey-Calavi Franck Doho, le représentant du maire de la commune d’Abomey-Calavi, est revenu montrer l’importance de la plantation des arbres et les avantages que les êtres humains tirent des arbres. Représentant les élèves du Ceg1 d’Abomey-Calavi, Kpoglo Fifamè a reconnu le rôle que joue l’arbre dans la vie d’un Homme. « L’arbre est le symbole de vie et de résilience. Il joue un rôle clé dans la réduction des gaz à effet de serre. Ce qui atténue les effets du changement climatique. Il joue un rôle dans l’équilibre écologique de la planète terre…. », a fait savoir Mlle Kpoglo qui s’est engagée, au nom de ses camarades, à protéger les arbres plantés dans leur établissement ce 1er juin.
« La plantation des arbres est un symbole naturel et très utile dans la vie de tous les êtres humains en particulier les personnes atteintes de la drépanocytose. L’oxygène c’est la vie et c’est donné par les arbres », dira la présidente du MUFELD, Angèle Alapini Ayi qui a invité chaque béninois à planter un ou plusieurs arbres tout au long de ce mois pour remercier la nature, la renouveler. « En reboisant, chacun de nous redonne la vie à la nature ce qui nous est favorable », a lancé la présidente du MUFELD.
Précisons que le projet Juin Vermeil est l’initiative du consortium composé de l’Association de Lutte Contre la Drépanocytose au Bénin, l’Association Mains Unies des Familles Engagées dans la Lutte contre la Drépanocytose et la Dictée Solidaire. ASSOLUD-BENIN incarne l’ambition citoyenne juvénile pour lutter contre la maladie. Quant à MUFELD, elle est composée de parents d’enfants drépanocytaires suivis par le centre de prise en charge. La Dictée Solidaire rassemble les amoureux de langue française autour d’un défi ludique et convivial. Elle a une visée de solidarité comme son nom l’indique. Juin Vermeil se traduit par des campagnes de sensibilisation, de dépistage, de collecte de poches de sang et d’autres actions communautaires fortes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *