Rencontres scientifiques AUF Bénin 2024 : La promotion des produits faits à base des plantes pour la santé au cœur des échanges

La première journée des rencontres scientifiques organisée par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) Bénin, a eu lieu le jeudi 06 juin 2024. Tenu dans les locaux de ladite agence sis à l’université d’Abomey Calavi, l’événement a connu la présence de plusieurs autorités à profils divers. Il a pour but de faire connaitre davantage les avantages qu’offrent les produits faits à base de plantes dans le domaine sanitaire.

« Défis de l’intégration des produits à base de plantes dans le système de santé ». Tel a été le thème principal retenu pour cette édition des rencontres scientifiques de l’AUF. En effet, les plantes ont des vertus thérapeutiques naturelles et efficaces pour l’être humain. Leur promotion peut favoriser le développement et contribuer à la réduction de la pauvreté. A l’entame de la rencontre plusieurs personnalités se sont succédé au pupitre. Il s’agit du Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) Félicien Avlessi, de la Coordonnatrice de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) Agnes Aubouy et de la Directrice régionale Afrique de l’Ouest de l’AUF Ouidad Teleba. Ainsi, une présentation portant sur le thème global a été faite en vue de le mettre en lueur. Elle s’est déroulée sous l’égide de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Eléonore Yayi Ladekan et du Professeur titulaire CAMES Joachim Djimon Gbenou ; du Recteur de UNSTIM d’Abomey. Elle s’est accentuée sur les avantages, défis, difficultés et recommandations de l’intégration des produits à base des plantes dans le système de santé. Entre autres l’adéquation Recherche Santé Développement est l’un des défis à relever. Certes quatre (04) catégories de médicaments seront à produire sur le marché car les ‹‹ les défis liés aux plantes médicinales sont énormes ›› La valorisation du patrimoine culturelle est un enjeu pour les médicaments à base de plantes. À cet effet, Dr Agbokponto Engelbert a présenté le Master Contrôle et Assurances qualité des médicaments et autres produits de la santé. Un projet en cours dans le secteur de la santé pour la facilitation du processus. Il a été sujet des matières d’études de la filière, les crédits d’unité d’enseignement, les débouchés à la fin de ladite formation, le coût de la formation ouverts aux béninois de même que les internationaux.
Méchack HOUANDJA (Coll)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *